GENERALE D'EXPERIMENTATION

Richard Malka


Rédigé par Jacques le e

D’origine modeste, Richard Malka a vu le jour à Paris le 6 juin 1968. Cet homme épris de justice et fervent défenseur des droits individuels décide tout naturellement de suivre des études juridiques. En 1991, après l’obtention de son DEA en droit des affaires obtenu à l’Université de Nanterre, il prête serment au barreau de Paris en 1992. Le talent de ce jeune avocat est vite décelé par un cabinet de juristes de grande renommée. Dès le début de sa carrière, il a travaillé auprès d’un grand nom de la justice : Maître Georges Kiejman. Ce dernier a été entre autres, avocat de François Mitterrand.

Très rapidement, Richard Malka s’oriente dans le domaine du droit de la presse et collabore avec Charlie Hebdo dont il deviendra l’avocat attitré. En 1999, il crée son propre cabinet à Paris. À partir de cette date, les procès médiatiques et insolites s’enchaînent. En 2007, Richard Malka gagne le procès dans l’affaire des caricatures de Mahomet qui oppose Charlie Hebdo à la Grande Mosquée de Paris. L’année suivante, il s’illustre comme acteur dans un film dont le scénario repose sur cette affaire. Le film sélectionné au festival de Cannes en 2008 s’intitule« C’est dur d’être aimé par des cons ». En 2010, il défend son ancien mentor Georges Kiejman accusé de diffamation dans l’affaire Bettencourt. En 2011, il revêt sa robe d’avocat pour plaider en faveur de Dominique Strauss – Kahn dans le cadre du procès de la société Clearstream. En 2015, il est au côté de Manuel Valls dans le procès qui l’oppose à Dieudonné.

Ce personnage charismatique et atypique est également scénariste de bandes dessinées et auteur d’un livre traduit en plusieurs langues. Cet ouvrage proposé gratuitement défend la cause du maintien des droits d’auteur.

DClassé dans : Portraits ,Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.